Avis de décès

Carlos David Diaz

À Montréal, le 9 mars 2019 est décédé Carlos David Diaz à l'âge de 24 ans. Il était le fils de Dileni Diaz Acosta.

Outre sa mère, il laisse dans le deuil sa copine Barbara, ses sœurs Dileni (Gino) et Victoria, ses frères Léonardo, Emiliano et Luis, ses neveux Julian, Lorenzo et Luciano David, ses nombreux cousins et cousines, ainsi qu'autres parents et amis.

La famille recevra les condoléances le mercredi 13 mars de 16h à 20h au complexe funéraire Urgel Bourgie - Saint-François d'Assise, 6700, rue Beaubien est, Montréal. Suivra un hommage à Carlos David en la chapelle du complexe.

La famille aura assisté à l'inhumation de Carlos David dans l'intimité au préalable.

La famille accueillera parents et amis au :

6700 rue Beaubien Est, Montréal

Heures des visites

mercredi le 13 mars 2019 16:00 à 20:00

Service funéraire

Les funérailles auront lieu le 13 mars 2019 20:00 à l'adresse suivante: 6700 Beaubien est, Montréal - en la chapelle du complexe.

  1. Votre nom*
    Veuillez entrer votre nom.
  2. Veuillez remplir ce champ.
  3. Votre courriel*
    Veuillez entrer votre courriel.
  4. Message*
    Veuillez entrer votre message.
  5. Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un robot.
    Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un robot.

Témoignages à la mémoire de Carlos David Diaz

Chantal
13 mars 2019
Pour avoir fait parti de ton cheminement scolaire lorsque tu étais au primaire, je me souvien du petit garçon à la fois très anxieux mais surtout attachant avec un sourire incroyable. Je me souvien qu’à tous les vendredis, pour t’aider lors des dictées, tu prenais un de mes chiens et leur calme t’apportait calme et réconfort. Je suis heureuse de t’avoir connu mais aussi triste d’avoir appris ton départ aussi jeune. Repose en paix petit David. Je veux également souhaiter mes plus sincères condoléances à vous, madame Diaz ainsi qu’à toute la fratrie et famille de David.
Gary Drechou et Hyungkeun Cho
13 mars 2019
Ce grand éclat de rire, sur la photo, je le revois et je l’entends si bien, si fort. Il était venu chez nous, en Suisse, avec Barbara, pour découvrir l’Europe et la famille. Nous venions d'emménager à Neuchâtel et nous commencions une nouvelle vie. Nous les avons “cueillis” à la gare, tous les deux, en pleine fête des Vendanges. Il était aux anges, si heureux d’être là, avec Barbara. Nous aussi. Pendant une semaine, nous avons beaucoup ri, parlé, cogité, cuisiné - Monsieur Joe se souvient très bien de la démonstration d’œufs pochés! Et nous avons été, ainsi, en famille. Presque en cocon. Je le revois danser avec Barbara dans les rues de cette petite ville suisse, les yeux brillants sur le lac face aux feux d’artifice, ou encore à Paris riant avec un commerçant. Un bien beau papillon, prenant la vie avec toute son énergie, même si quelques fois il se faisait du souci. Et je me souviens de toi, Isabelle, et de ta famille, David, qui prenaient souvent des nouvelles au bout du fil. La dernière fois, par messagerie, je t’ai dit, David, qu’on t’attendait pour la fondue. Et tu as dit “pour sûr”. Je te crois. Salut, David! Cela a été un honneur - et surtout un grand bonheur - de t’avoir parmi nous. Tu es là pour toujours, dans nos vies. Nous pensons à toutes celles et ceux qui t’aiment, du fond du cœur, à ta grande famille dont tu parlais avec tant d’amour. À toi, bien sûr, Barbara, mille baisers de nous deux. Nous sommes aussi unis par ces moments ensemble, et c’est très précieux. À toutes et tous, nos plus sincères condoléances.
Famille Read Rainville
13 mars 2019
Nous tenons à offrir à la famille de David et à ses amis nos plus sincères condoléances.
Nataly
13 mars 2019
Tu restera toujours mon étoile filante je t'aime
Rebecca Chicheportiche
13 mars 2019
Quand je pense à David ça me rappel une des plus belle période de ma vie quand j étais responsable de La Place des enfants .Je me souviens d un petit homme très sensible et qui avait énormément d'énergie. De sa soeur Dileni qui était là pour le protéger .Et surtout d une maman exceptionnelle qui était toujours présente et impliquée auprès de ses enfants J'offre mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de David. Rébecca XXX
Sylvie Pelletier
12 mars 2019
Je veux offrir à toute la famille mes plus sincères condoléances, mes pensées vous accompagnent dans les moments difficiles que vous vivez. Dileni, il faut demeurer forte, David sera pour toute la famille qui brillera dans le ciel spécialement pour vous.
Jacques Pierre Amée
12 mars 2019
Grâce à Barbara et Isabelle, j'ai rencontré David, Carlos David. Nous nous sommes rencontrés, plutôt - vraiment rencontrés. Même si je n'ai pas eu le bonheur de le voir si souvent. Ici, à la maison, en Nouvelle-Écosse, nous n'oublierons pas d'aimer David. Je n'oublierai pas de lui parler, de continuer de lui parler - ou de l'entendre, j'en suis sûr. Et je me souviens de sa soif de sagesse, de sa formidable envie de découvrir... bien sûr les livres, l'art - dont il parlait, ardemment, avec sa belle simplicité -, mais tant d'autres horizons, aussi. Un jour, il n'y a pas si longtemps, il nous a confié son envie si forte... de sauter en parachute ! Voeu qu'il n'a pu, malgré sa vaillance, accomplir, "coincé" par sa maladie et les traitements qu'on lui prescrivait. Je crois avoir eu de la chance de le connaître, de l'avoir connu, mais je me considère comme infiniment chanceux aujourd'hui de l'imaginer si près, si loin, en voyage en quelque sorte, avec son parachute ... dans le grand air - ou tous les airs, ceux qu'il savait trouver dans la musique.
Tessa
12 mars 2019
Toutes mes condoléances. Carlos David Diaz a été un de mes élèves en 2009. Nous (les enseignants) ne devrions pas avoir de préférés... Mais, avec Carlos, c'était tout un défi: encore aujourd'hui et malgré les circonstances, je n'arrive pas à ne pas sourire en pensant à lui. Dix ans plus tard, j'en garde une image limpide, comme si c'était hier. Il était l'incarnation de la spontanéité, de la gentillesse et de la générosité. Il agissait toujours avec coeur. Tous ceux qui ont eu le privilège de le connaitre parleront de son immense sourire, tellement vrai et contagieux. Il était sincère, parfois brutal dans ses commentaires, mais généralement très juste. Il adorait sa famille et le faisait savoir. Il était loyal. J'ai un souvenir précis d'une sortie à la cabane à sucre. Dans l'autobus, tous les élèves ne s'appréciant pas mutuellement, le climat était tendu. Carlos a demandé (ou pas) à mettre de la musique. Tous les élèves ont chanté, tous. En anglais. Incluant ceux qui n'en parlaient pas un mot. Ils ont embarqué. C'était Carlos. Repose en paix Carlos.
sarah tapiero
12 mars 2019
Bonjour, je voudrais présenté mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Carlos . Je ne le connaissais pas personnellement, mais plusieurs personnes autours de moi oui et ils m'ont dit que du bien de Carlos. Que Carlos repose en paix.

Urgel Bourgie / Athos
1-844-735-2025 24/7