Avis de décès

Louise Sauvé

À Lachine, le 14 novembre 2017 est décédée Mme Louise Sauvé à L’Hôpital de Lachine.

Fille de Lucienne Laurin et René Sauvé, et prédécédée de son frère Denis, elle laisse dans le deuil ses frères et sœurs Robert, Monique, Céline (Pierre) et Normand, ainsi que neveux, nièces, parents et amis.

La famille accueillera des condoléances à l’Église Saints-Anges 1400 Boul St-Joseph, Lachine H8S 2M8 le 20 janvier 2018 de 9h à 10h30 suivi par une messe à 10h30.

Au lieu des fleurs, vos marques de sympathies peuvent se traduire par un don à la société canadienne du cancer.

  1. Votre nom*
    Veuillez entrer votre nom.
  2. Veuillez remplir ce champ.
  3. Votre courriel*
    Veuillez entrer votre courriel.
  4. Message*
    Veuillez entrer votre message.
  5. Code de sécurité: Veuillez transcrire les chiffres dans le champ de texte plus bas*
    Code de sécurité: Veuillez transcrire les chiffres dans le champ de texte plus bas
    Veuillez entrer le bon code de securité.

Témoignages à la mémoire de Louise Sauvé

Dominique
25 mars 2018
Salut ma belle. Mai toujours une petite pensée pour toi. Le temps passé si vite. Tu nous manque à tous. Bisous ma belle
Françe Hubert
18 janvier 2018
C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le départ de Louse. Je l’ai connue au collège de Maisonneuve. Sa collaboration et son amitié me furent toujours acquises. À tous ses proches et amis, mes sincères condoléances
Hélène Brassard
17 janvier 2018
J’ai connu Louise au collège de Maisonneuve. Nous avons participé à différents comités visant l’amélioration de conditions pédagogiques pour nos etudiants et les professeur. J’ai toujours admiré sa grande sagesse, la qualité de son écoute, sa créativité et son respect de toutes les personnes qui l’entouraient. Je me suis enrichie à son contact. Je lui en suis reconnaissante. Mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis.
M Verdon
17 janvier 2018
Que dire ? Que dire d’une femme super attachante que tout le monde aimait ? Que dire d’une femme fantastique qui aimait tout le monde ? Que dire d’une femme toujours disponible pour sa grande Famille et ses amis-amies ? Que dire d’une femme qui était toujours là pour nous aider ou nous dire les bons mots pour nous remonter le moral ? Que dire d’une femme qui donnait et aimait donner ? Que dire d’une femme jouissant d’une telle bonté qu’elle s’oubliait souvent pour les autres ? Que dire d’une femme aux beaux yeux bruns toujours grand ouverts qui savaient si bien nous regarder et nous admirer en même temps ? Que dire d’une femme au grand sourire qui aimait rire et savait nous faire rire ? Que dire d’une femme qui aimait raconter les faits et les histoires dans un langage articulé, structuré parfois même imagé pour en faciliter la compréhension ? Que dire d’une femme au tempérament toujours agréable et optimiste malgré les épreuves de la vie ? Que dire d’une femme dynamique, passionnée et engagée qui a réalisé plein de grands projets professionnels et personnels ? Que dire d’une femme inspirante et appréciée de tous dans son milieu de travail autant par les élèves, les professeurs, les patients, les hygiénistes dentaires, les dentistes, le personnel et bien d’autres ? Que dire d’une femme accueillante que j’ai rencontrée à l’Université et qui est devenue mon amie ? Que dire d’une femme avec qui j’ai étudié, sorti, dansé, voyagé, pleuré et bien ri aussi ??? Que dire d’une femme que j’ai eu la chance de revoir davantage depuis notre retraite respective? Que dire d’une femme avec qui j’ai partagé des moments intimes, drôles et agréables au sein de notre quatuor d’amies du Bac en Hygiène dentaire (1978) ? Quelles belles sorties dans les restos près de chez Hélène! Quelles escapades relaxantes au chalet de Sylvie-Anne ! Quelles longues parties de cartes mêlées de rires et de discussions enflammées !!! … Que dire d’une femme dont la santé était grandement affectée mais qui gardait pour elle toute la souffrance et le mal et qui nous demandait toujours comment cela allait ? Que dire d’une femme qui a été mon amie jusqu’à la fin de sa vie ? Que dire de cette Grande Femme Irremplaçable, Louise, qui nous a quittés dernièrement en laissant un Grand Vide ? Que dire ? Je m’ennuie de toi, chère Louise, au Cœur d’Or! Je m’ennuie de ta présence, de tes mots et de ta bonté immense. Tu auras toujours une place toute spéciale dans mon cœur… et celui de tous ceux qui t’ont connue ! Comme tu me l’as dit lorsque je suis allée te visiter à l’hôpital en novembre dernier: Je vais toujours être près de toi Marie ! Mais, cette fois-ci, je vais être en haut pour te regarder! Que dire ? Je t’aime, Louise, et ne t’oublierai jamais. J'offre mes sympathies à toute ta grande et belle famille et tes nombreux amis ! Marie xxx
Genevieve Varin
15 janvier 2018
Mes sympathies a la famille. Louise m”a enseigné au Collège de Maisonneuve. Elle était vraiment patronnée de santé communautaire. Je suis attristée par son depart. Elle était une femme vraie et a l”écoute de ses élèves. Je garde un excellent souvenir d”elle. Sincères sympathies Genevieve Varin
Sylvie De Celles
22 décembre 2017
Je suis très peinée d'apprendre le décès de Louise. Je l'ai connu au début des années 80 en santé communautaire. Chaque fois qu'on se voyait dans les nombreux congrès ou cours tout au long de notre carrière, on se parlait toujours. Je garde de très bons souvenirs de Louise. Une pensée spéciale à toutes ses collègues, la communauté des hygiénistes dentaires qui l'ont côtoyé et l'ont apprécié pour ses capacités d'écoute et de collaboration. Une personne de très grande qualité vient de nous quitter. Sympathies à la famille.
Bonin Lyne
21 décembre 2017
Je suis attristé d’apprendre le décès de Louise a un si jeune âge ... Elle a été ma superviseure de stage et ma professeure lors de mes cours en technique d’hygiène dentaire en 1989. Je garde le souvenir d’une femme dévoué , souriante et impliquer dont j’entends le rire résonner encore à mes oreilles 25 ans plus tard. Mes plus sincères condoléances à toute sa famille et ses amis .

Urgel Bourgie / Athos
1-844-735-2025 24/7